"C'est facile pour toi, tu dois juste écrire"

Imprimer cet article partager cet article par mail

Vendredi 23 Mars s'est déroulée l'interview de Madame Despagnes organisée par les membres du club journal du lycée Jean Jaurès.
Madame Despagnes, chef d'édition de l'Union, journal quotidien régional, nous a raconté son parcours professionnel.


Elle a découvert le journalisme à l'âge de 18ans lors d'un stage d'été à un hebdomadaire d'Ile de France.
Par la suite, elle s'est inscrite à une classe préparatoire de philosophie à la Sorbonne où elle a étudié 4ans avant de passer un concours de journalisme à la prestigieuse école de Strasbourg.
Son premier vrai emploi fût de travailler pour France 3 pendant 2ans en CDD mais au bout de ces deux années, elle ne souhaitait plus déménager régulièrement et s'est donc penchée vers la presse écrite afin de rester fixe. Elle est passée de rédactrice en chef d'un hebdomadaire à chef d'édition et, actuellement, elle travaille à l'Union depuis 5ans où elle est responsable des pages locales (environ 12 par journal).

Brice, rédacteur en chef du club journal demande à Mme DESPAGNES en quoi consiste son métier




Le journalisme est un travail d'équipe, c'est pourquoi "esprit d'équipe" va de pair avec journalisme. Les choix se font en effet à plusieurs, il faut partager ses connaissances au sein du groupe de travail et convaincre les autres de ses convictions en argumentant.
De plus ce métier exige une certaine autonomie dans l'organisation.
Par ailleurs il ne suffit pas de s'intéresser à une partie de la ville, pour les presses locales qui sont le premier facteur d'achat du journal, même s'il y a des spécialisations possibles.
Le quotidien d'un journaliste à l'Union; la journée débute à  9h avec une conférence de rédaction et se termine entre 17h30/minuit si besoin est. Les horaires sont élastiques.
Aucune journée n'est semblable.
Le métier évolue en même temps que la société. Bien que le journal papier soit celui qui fasse principalement vivre le journal, il existe aussi le journal sur le web et à la radio.

 

Anna interroge Mme DESPAGNES sur la transmission de l'information


-"la mise en scène est très importante", par mise en scène, Madame Despagnes entend, variété des formats, des traitements, des images (tailles, qualité, luminosité, cadrage...).

-"l'accroche", elle peut être sous forme de question, de citation, d'indignation, d'émotion, de phrase avec des détails signifiants. 

Le fil conducteur, est la première étape d'écriture, un esprit de synthèse est exigé, il faut être concret et avoit un sujet anglé.
La chute peut être une question, une émotion, une indignation, une citation et est composée d'une ouverture qui peut revenir sur le sujet ou sur un autre sujet.


Peser ses mots et se renseigner au préalable sur le sujet sont indispensables pour réussir dans le métier. 

 

Evangéline Bertin, Alexandra Miron, Anna Moret, nos trois rédactrices à l'oeuvre.

 

Cette rencontre s'est achevée sur un moment de convivialité.

 

Pièces jointes :

Page publiée le 06/04/2018 | Mise à jour le 22/07/2018 | Vue 446 fois