Chantier vert pour le lycée Jean-Jaurès

Imprimer cet article partager cet article par mail

La grande modernisation du lycée Jean-Jaurès à Reims commencera prochainement. Ce chantier, d’un coût total de plus de 31M€ se fera au cœur de la ville :  tout en préparant un lycée plus spacieux et moderne pour les élèves, il veillera à prendre en compte le bien-être des voisins du quartier, en minimisant les nuisances au maximum.

 

image3.jpg

 

Des garanties pour les propriétaires riverains du lycée :

 

Implanté dans le quartier Jean-Jaurès à Reims, la restructuration du lycée va s’étaler sur 4 ans, avec plusieurs phases permettant la poursuite de la vie scolaire. Dans un premier temps, l’espace qui abrite un terrain de sport sera aplani afin de permettre l’installation de bâtiments modulaires provisoires pour les classes. Le pavillon et le gymnase seront démolis (et désamiantés selon les normes). Le chantier prévoit une démarche haute-qualité environnementale pour la restructuration des bâtiments Jean-Jaurès (qui longe l’avenue du même nom), Saint-Jacques (bâtiment central ancien) et le nouvel externat (construit dans les années 70), ainsi que la certification HQE pour le nouveau bâtiment qui sera construit dans le prolongement du bâtiment Saint-Jacques (à la place du gymnase et du pavillon). L’internat sera isolé par l’extérieur et l’ensemble du lycée doté d’une nouvelle chaufferie bi-énergie (dont le bois).

 

Chantier vert : Durant toutes les phases de chantier, le Conseil régional entend être très vigilant sur la qualité de l’environnement dans tous les sens du terme : le confort des élèves et des personnels, mais aussi la sécurité pour les riverains, avec un engagement à limiter au maximum les nuisances dues aux travaux. Le 25 juin dernier, les propriétaires de maisons ou immeubles contigus au périmètre du chantier ont été invités à une réunion d’information qui a permis de répondre à leurs premières interrogations sur le projet.

marandon.jpg

 

Ils pourront dialoguer avec les responsables de la maîtrise d’ouvrage durant toute la durée du chantier, par courrier ou par mail. Ils seront tenus informés régulièrement sur l’avancée des travaux et les phases successives.

 

vincenot.jpg

En cas de nuisance (visuelle, acoustique, pollution), ils pourront ainsi alerter sur des points particuliers : chaque entreprise intervenant sur le chantier comptera un référent « chantier vert » qui sera l’interlocuteur dédié. Une étude de sécurité et de sureté publique a été effectuée durant la phase de programmation afin d’examiner les risques en terme de sécurité publique (intrusion, évacuation, accès secours, etc..)

 

Dans le cadre d’une procédure de référé constat, dès l’automne 2014, tous les propriétaires seront contactés par un expert désigné par le tribunal administratif qui sera chargé d’établir un constat sur la qualité des propriétés voisines du lycée : c’est une protection réciproque en cas de dommages liés au chantier.

 

Un esprit campus pour un lycée plus que centenaire

Le projet de rénovation du lycée Jean-Jaurès mettra en valeur les deux imposants corps de bâtiment anciens, avec deux ailes modernes et assez minimalistes. La modernisation des locaux comprend une bonne isolation (elle se fera par l’extérieur pour l’externat plus récent), une accessibilité de l’ensemble du bâtiment (ascenseurs et pentes douces). Le projet retenu dans le cadre du concours de maîtrise d’œuvre répond au défi de reconstruire sans nuire à la bonne marche du lycée et crée un véritable poumon vert dans la cour où la circulation des élèves est facilitée.

image2.jpg

 

De plus, le projet repositionne le CDI à son emplacement d’origine en réhabilitant la magnifique salle destinée à la salle des professeurs aujourd’hui et prévoit des salles hautes et lumineuses pour les enseignements artistiques.

 

af_p1100640_cdi_rp.jpg

 

Dans la cour, les arbres de différentes essences, souvent âgés seront bien évidemment préservés et mis en valeur. La partie de la cour qui accueillera les bâtiments provisoires sera ensuite aménagée en jardin, avec des plantes et arbustes faciles d’entretien.

Les équipements sportifs (gymnase et plateaux sportifs), situés dans l’enceinte du lycée et détruits dans le projet, sont mutualisés avec la Ville de Reims sur le site Barbusse.

 

 

L’histoire : Abimé par les obus pendant la 1ère guerre mondiale, agrandi au fil des ans d’annexes, d’un gymnase, d’un nouvel internat, le lycée accueille un millier d’élèves. Son entrée s’est longtemps faite du côté de l’avenue Jean-Jaurès, avant la création d’un portail rue Ruinart de Brimont...

Lire l'histoire complète du lycée Jean Jaurès, contée par M. Royer (lien)

 

 

 

 

 

 

Page publiée le 04/07/2014 | Mise à jour le 11/12/2017 | Vue 8711 fois